Hypertension artérielle

Écrit par les experts Ooreka

L'hypertension artérielle se caractérise par une pression artérielle trop élevée. Il s'agit d'une maladie dont la prévalence est élevée, et qui augmente de façon importante les risques d'accidents cardiovasculaires. Pour savoir si l'on est hypertendu, il faut mesurer sa tension artérielle soit au cabinet du médecin, soit chez soi à l'aide d'un tensiomètre disponible en pharmacie.

L'hypertension artérielle (HTA) touche un adulte sur 4.

Définition de l'hypertension artérielle

Selon les normes internationales, l'hypertension artérielle est définie par une pression artérielle supérieure à 140/90 mmHg.

La plupart du temps, l'hypertension n'entraîne aucun symptôme. Ainsi, selon le Comité Français de Lutte contre l'HTA (CFLHTA), plus de 4 millions de Français de plus de 35 ans ont une hypertension non dépistée ou non traitée.Plus la tension s'éloigne des 12/8, plus vous risquez de mourir prématurément d'une maladie cardiovasculaire, d'un AVC ou d'un Alzheimer. Ainsi, entre 12/8 et 13/8, le risque de mourir d'une maladie cardiovasculaire augmente de 46 % ; entre 13/8,5 et 14/9, le risque augmente de 80 %. Pourtant, vous ne vous verrez prescrire des médicaments qu'au-delà de ce stade.

Seule la mesure de la tension artérielle permet de savoir que l'on est hypertendu. Pour autant, sans que cela puisse s'observer, entre 12/8 et 14/9 on est dans un état intermédiaire entre la bonne santé et l'hypertension. Or, cet état prédispose déjà fortement à de lourdes pathologies dans l'avenir.

Bon à savoir : l'hypertension artérielle est un facteur de risque majeur de démence chez l'adulte, mais chez l'enfant et l'adolescent elle se traduit par de moins bonnes performances cognitives (tests de mémoire, d'attention et de rapidité d'exécution de tâches) et des troubles du sommeil.

Grades de l'hypertension artérielle

On distingue généralement 3 grades d'hypertension artérielle.

Grades d'hypertension artérielle
Grade Pression systolique/pression diastolique
Grade 1 140-159 / 90-99 mmHg
Grade 2 160-179 / 100-109 mmHg
Grade 3 (HTA sévère)
  • Pression artérielle systolique supérieure à 180 mmHg.
  • Pression artérielle diastolique supérieure à 110 mmHg.

Attention : en cas d'HTA sévère, les chiffres élevés imposent une prise en charge très rapide par le médecin. Ils peuvent traduire une crise hypertensive.

Dangers de l'hypertension artérielle

Bien qu'on ne se sente pas malade lorsqu'on est atteint d'hypertension artérielle, cette affection peut avoir des conséquences graves à long terme.

En exerçant de façon prolongée une pression trop forte sur les vaisseaux, le sang finit par fragiliser la paroi des vaisseaux et par augmenter les risques de maladies cardiovasculaires :

Il est donc important de suivre un traitement contre l'hypertension, même si l'on ne ressent aucun symptôme, pour diminuer le risque cardiovasculaire.

Remarque : prendre ce traitement est indispensable pour se protéger des risques graves liés à une hypertension ; néanmoins, les médicaments ne règlent pas la cause du problème, qui est lié au mode de vie : mauvaise alimentation, activité physique insuffisante, voire consommation d'alcool et de tabac.

Remèdes à l'hypertension artérielle

En France, environ 11 millions de personnes suivent un traitement par médicament antihypertenseur (contre l'hypertension).

Toutefois, on constate que plus de la moitié des personnes traitées continuent à être hypertendues. La principale raison ? Le manque d'observance, c'est-à-dire le manque de rigueur dans le suivi des traitements, qui concerne 50 % des patients.

Il faut toutefois préciser que l'arrêt des traitements est presque toujours dû aux effets secondaires considérables (fatigue, maux de tête, hypotension brutale, œdèmes, nausées, troubles de la libido, du sommeil, etc.) qu'ils entraînent, lesquels nuisent fortement à la qualité de vie des patients.

Outre une bonne observance, plusieurs mesures naturelles permettent de faire baisser la pression artérielle en complément des médicaments, notamment : une bonne alimentation, de l'activité physique régulière, une gestion du stress, l'arrêt du tabac.

Bon à savoir : l'activité physique fait baisser la tension artérielle au moins autant qu'un médicament (et cela sans effets indésirables), et un changement d'alimentation peut avoir le même effet que deux médicaments antihypertenseurs cumulés.

Hypertension artérielle dans la population

Hypertension artérielle dans la population
Tension normale ou hypertension contrôlée
  • Pression artérielle normale au cabinet (<140/90 mmHg)
  • Pression artérielle normale à la maison (<135/85 mmHg)
 
Hypertension masquée
  • Pression artérielle normale chez le médecin (<140/90 mmHg)
  • Pression artérielle élevée à la maison (>135/85 mmHg)
10-15 % de la population générale
Hypertension « blouse blanche »
  • Pression artérielle élevée au cabinet (>140/90 mmHg)
  • Pression artérielle normale à la maison (<135/85 mmHg)
15-20 % de la population générale
Hypertension
  • Pression artérielle élevée au cabinet (>140/90 mmHg)
  • Pression artérielle élevée à la maison (>135/85 mmHg)
25 % de la population générale

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

erick dietrich

docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute | centre de formation en thérapies et coaching

Expert

DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.