Hypertension intracrânienne

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

 

L'hypertension intracrânienne correspond à l'augmentation de la pression du liquide céphalo-rachidien, qui baigne le cerveau dans la boîte crânienne.

Elle n'a rien en commun avec l'hypertension artérielle, qui touche un adulte sur 4.

Symptômes de l'hypertension intracrânienne

L'hypertension intracrânienne est une situation grave qui peut se traduire par les signes suivants :

  • maux de tête ;
  • vomissements ;
  • troubles de la vision ;
  • dilatation des pupilles ;
  • crises de convulsions.

Si elle n'est pas prise en charge à temps, l'hypertension intracrânienne peut entraîner un coma, des troubles respiratoires, voire la mort.

Il s'agit donc d'une urgence médicale.

Causes de cette hypertension

L'augmentation de la pression du liquide à l'intérieur du crâne peut être due à plusieurs causes. Elle est secondaire à l'augmentation du volume des organes et/ou liquides contenus dans la boîte crânienne. Il peut s'agir :

  • d'un œdème ou d'un hématome cérébral après un choc ;
  • de tumeurs du cerveau qui peuvent par exemple empêcher le liquide céphalo-rachidien de s'évacuer du cerveau vers la moelle épinière ;
  • d'un abcès au cerveau.

Enfin, certains médicaments peuvent provoquer une hypertension intracrânienne, par exemple :

  • vitamine A ;
  • certaines antibiotiques ;
  • rétinoïdes ;
  • anabolisants et hormones de croissance, etc.

Traitement de l'hypertension intracrânienne

Le traitement dépend de la cause, mais il est le plus souvent chirurgical. Il consiste à évacuer le trop-plein de liquide qui comprime le cerveau.

En cas de tumeur, si c'est possible, l'ablation de la masse tumorale permettra de restaurer une pression intracrânienne normale.

Ces pros peuvent vous aider