Hypertension : traitement naturel

Sommaire

L'hypertension est définie par une pression artérielle trop élevée. Il s'agit d'une maladie ayant une prévalence élevée et qui augmente de manière importante les risques d'accidents cardiovasculaires. Son traitement repose à la fois sur des mesures non médicamenteuses (régime, sport) et sur des médicaments anti-hypertenseurs.

Médicaments et traitement naturel de l'hypertension

Le traitement de l'hypertension repose généralement sur :

  • des médicaments (selon une étude publiée dans la revue European Heart Journal, les patients prenant leur traitement à l’heure du coucher auraient un meilleur contrôle de leur tension et un risque diminué de survenue d’un événement cardiovasculaire en comparaison de ceux qui prennent leur traitement le matin) ;
  • des mesures naturelles, qui consistent principalement en une meilleure alimentation et une activité physique régulière.

Les conseils d'hygiène de vie recommandées par la Haute Autorité de Santé sont :

  • Limitation de la consommation en sel jusqu'à 6 g/j : plus on diminue la consommation de sel, plus la pression artérielle diminue, ce qui est particulièrement notable chez les personnes hypertendues.
  • Réduction du poids en cas de surcharge pondérale (perte de 10 % du poids initial).
  • Pratique d'une activité physique régulière, d'au moins 30 min, environ 3 fois par semaine.
  • Limitation de la consommation d'alcool à moins de 3 verres de vin (ou l'équivalent) par jour pour les hommes et à 2 verres de vin (ou l'équivalent) pour les femmes. Une réduction de la consommation d’alcool peut faire baisser la tension artérielle de 2 à 4 mm de mercure.
  • Régime alimentaire riche en légumes, en fruits et pauvre en graisses saturées (graisse d'origine animale).
  • Arrêt du tabac.

Ces mesures permettent de faire baisser la pression de manière durable (contrairement aux médicaments) et de prévenir les complications.

Lire l'article Ooreka

Médecine douce contre l'hypertension

Certains produits de phytothérapie (santé par les plantes) ont des propriétés anti-hypertensives qui peuvent aider à faire baisser la tension de quelques millimètres de mercures.

L'homéopathie peut contribuer à réduire le stress, et peut donc agir contre l'hypertension, souvent exacerbée par l'anxiété.

De manière générale, les produits naturels, les médecines douces et les mesures d'hygiène de vie peuvent donner un petit coup de pouce pour faire baisser la tension ; hélas, ils sont rarement suffisants, et des médicaments doivent être prescrits.

Lire l'article Ooreka

Traitement naturel de l'hypertension : solutions alimentaires efficaces

Comprendre l’intérêt de l’alimentation

Nous venons de le voir, avoir une alimentation riche en légumes et en fruits, et pauvre en graisses d'origine animale et en sel est essentiel pour maintenir la tension artérielle dans les normes.

Néanmoins, pour une efficacité réelle, il faut comprendre que la baisse du sodium (sel) doit s’accompagner d’une augmentation du taux de potassium, qui a une action inverse à celle du sodium (d’autant qu’il maintient l’équilibre acido-basique). « Quand les apports en potassium sont élevés, le rein excrète davantage de sel et d’eau, ce qui augmente l’excrétion du potassium. Un régime riche en potassium agit comme un diurétique », explique le Pr Alicia McDonough, auteur d'une étude parue dans l'American journal of physiology- Endocrinology and metabolism (avril 2017).

Or, on trouve du potassium en quantités importantes dans les fruits, les fruits secs et les légumes (les lentilles, les épinards, les avocats, les champignons...). C’est pourquoi, manger chaque jour 5 portions de fruits et de légumes permet de couvrir les besoins quotidiens minimums en potassium, soit 5 g/jour. Et selon l'étude, il faudrait ingérer au moins 4,7 grammes de potassium par jour pour faire baisser la pression artérielle.

De fait, manger 200 g de légumes par jour fait baisser les risques d’AVC de 11 % ; si cette consommation de légumes s’accompagne d’une consommation de 200 g de fruits, le risque est diminué de 32 %.

Des régimes aussi efficaces que les antihypertenseurs

Une étude américaine baptisée DASH (pour Dietary Approaches to Stop Hypertension, c’est-à-dire Approches alimentaires pour stopper l’hypertension) a consisté à demande à certaines personnes de consommer de 4 à 10 portions de fruits et de légumes chaque jour (une portion équivalant à 75 g), de consommer des céréales complètes, des légumineuses, des graines, des noix, du poisson et de la volaille, de suivre un régime pauvre en sucre (y compris en soda) et en viande rouge, de diminuer leur consommation de sel à moins de 2,3 g/jour.

Avec ces quelques mesures relativement simples à appliquer, il a suffi de 2 semaines pour voir baisser la tension artérielle. Par ailleurs, plus la consommation de fruits et de légumes est élevée, plus la tension artérielle diminue. Mieux encore, ces bons résultats persistent encore 6 semaines après l’arrêt de ce régime alimentaire.

Au final, ces quelques petits changements font aussi bien que les médicaments antihypertenseurs en étant à la fois moins coûteux et surtout moins dangereux.

Vous pouvez aussi ne pas suivre le régime DASH, mais adopter le régime crétois, qui s’en rapproche : les fruits et les légumes restent les aliments de base ; on consomme des légumineuses, des céréales ainsi que des fruits à coque (amandes, noix, noisettes) ; on peut prendre des produits laitiers fermentés (yaourts et fromages) de chèvre et de brebis (plus digestes que le lait de vache) ; on consomme de l’huile d’olive vierge et de première pression à froid ; on limite sa consommation de viande, l’apport en protéines animales étant fourni par les œufs et les produits de la mer.

Bienfaits du jeûne alimentaire contre l’hypertension artérielle

Il se peut que les changements alimentaires soient insuffisants chez les personnes présentant déjà une hypertension installée et avérée. Mais, cette fois encore, des solutions naturelles reposant sur l’alimentation existent. En effet, la tension artérielle peut être normalisée en pratiquant un jeûne.

Une étude (entièrement réalisée sous surveillance médicale) a porté sur des patients hypertendus qui, après 3 jours d’une alimentation strictement végétarienne, ont pratiqué un jeûne hydrique (seule la consommation d’eau est autorisée) pendant 11 jours. Ils ont ensuite progressivement repris une alimentation végétarienne pauvre en graisses et en sel.

Les résultats ont été incontestables, puisque 90 % des patients initialement hypertendus ont vu leur pression artérielle se normaliser et ils ont pu suspendre leur traitement médicamenteux.

Bienfaits de l’activité physique

Comme nous l’avons vu la HAS recommande la pratique d'une activité physique régulière. Il faut savoir qu’une activité physique d’une demi-heure chaque jour suffit à faire baisser la pression artérielle de 4 à 10 mm de mercure, c’est-à-dire autant qu’un médicament.

Quel que soit l'âge, pratiquer la musculation est sans risque si on est suivi par un professionnel. L’intérêt de cette activité sportive est non seulement de faire baisser la tension artérielle, mais également de lutter contre la fonte musculaire qui survient avec l’âge.

Lire l'article Ooreka

Traitement naturel de l'hypertension : quels compléments alimentaires ?

Il ne faut pas sous-estimer l’efficacité de certains compléments alimentaires contre l’hypertension artérielle. Grâce à eux, il est parfois possible de ne pas prendre de médicaments, ou tout au moins d’en diminuer les doses (en accord avec son médecin traitant).

Vitamines

Certaines vitamines sont très intéressantes pour lutter contre l’hypertension.

La vitamine C contribue à maintenir la pression artérielle dans les normes, sachant que 500 mg de vitamine C par jour peuvent faire baisser la pression artérielle systolique (le deuxième chiffre annoncé par le médecin lorsqu’il prend la tension) de 4 mm de mercure.

La vitamine D (qui est convertie dans le foie en 25-hydroxyvitamine-D ou 25-OH-D) est essentielle, car plus la concentration en 25-OH-D est élevée, plus la tension artérielle diminue (tous les 10 % de concentration de 25-OH-D en plus, la tension diastolique baisse de 0,29 mmHg et la systolique de 0,37 mmHg, tandis que le risque d’HTA diminue de 8 %).

Oméga 3

Les oméga 3, on le sait, jouent un rôle important sur le système cardiovasculaire.

Il a ainsi été prouvé que les suppléments d’huile de poisson riches en oméga 3 font baisser l’hypertension artérielle en réduisant la pression artérielle diastolique d’environ 2,5 mmHg et la systolique de 3,5 mmHg.

Magnésium

Une supplémentation en magnésium permet de faire baisser la pression artérielle de 3 mmHg en moyenne, dans la mesure où une personne sur 5 ne couvre pas ses besoins quotidiens en magnésium (soit 450 mg/jour).

Dans ce cas, environ 600 mg de magnésium répartis en 3 prises peuvent être efficaces.

Coenzyme Q10

La coenzyme Q10 est un antioxydant capable de faire baisser la pression artérielle diastolique de 10 mmHg et la systolique de 17 mmHg lorsqu’il est pris à raison de 200 mg/jour pendant environ 2 mois.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Traitement naturel de l'hypertension : les plantes contre l’hypertension

L’ail est connu pour être un puissant anti-oxydant. Ses vertus hypotensives ne sont plus à prouver, et consommer 1 à 2 gousses d’ail par jour permet de faire baisser la pression artérielle diastolique de 9 mmHg et la pression artérielle systolique de 10 mmHg.

Pour ceux qui n’apprécient pas son goût puissant, il est possible de prendre des comprimés d’extraits d’ail dosés à 960 mg/jour.

La feuille d’olivier a également des vertus hypotensives. Pour profiter des ses bienfaits et voir sa pression artérielle baisser de 5 à 10 mmHg, il est possible de prendre entre 500 et 1 000 mg d’extraits de feuille d’olivier par jour pendant 2 mois.

Ces pros peuvent vous aider