Sommaire

 

On parle aussi de pression sanguine.

L'hypertension se caractérise par une pression artérielle trop élevée. Il s'agit d'une maladie dont la prévalence est élevée et qui augmente de façon importante les risques d'accident cardiovasculaires.

Pour savoir si l'on est hypertendu, il faut mesurer sa tension artérielle, soit au cabinet du médecin soit à l'aide d'un tensiomètre disponible en pharmacie.

Définition de la pression artérielle

Le sang est expulsé par le cœur avec une certaine force ou pression. La pression artérielle (ou pression sanguine) est la pression qu'exerce le sang sur la paroi des artères dans lesquelles il circule.

On distingue deux types de pression artérielle :

  • La pression artérielle systolique : c'est la pression au moment où le cœur se contracte et propulse le sang dans les vaisseaux.
  • La pression artérielle diastolique : c'est la pression mesurée entre chaque contraction du cœur. Elle est donc plus basse que la pression systolique.

La pression artérielle se mesure en millimètres de mercure, ou mmHg.

Elle se note, par exemple, 140/90. Cela signifie que :

  • La pression artérielle systolique (PAS) est égale à 140 mmHg.
  • La pression artérielle diastolique (PAD) est égale à 90 mmHg.

Qu'est-ce qu'une pression artérielle normale ?

En France, la pression artérielle est considérée comme normale si elle est inférieure ou égale à 120/80 mmHg. On parle généralement d'hypertension lorsque la pression est supérieure à 140/90 mmHg.On parle de « pression artérielle élevée » lorsque la PAS est entre 120 et 129 et que la PAD est inférieure à 80. Le stade 1 de l’hypertension artérielle est avéré quand la PAS se situe entre 130 et 139 ou que la PAD est entre 80 et 89.

Inversement, on considère que plus la pression est basse, mieux c'est pour la santé du cœur et des vaisseaux. Il existe toutefois des cas extrêmes d'hypotension.

Il faut savoir que la pression artérielle varie beaucoup au cours de la journée, au cours de la vie et d'une personne à l'autre. Pour obtenir les valeurs moyennes de sa pression artérielle, il est nécessaire de faire plusieurs mesures.

L'automesure est généralement requise pour confirmer le diagnostic d'hypertension artérielle.

Régulation de la pression sanguine

La pression artérielle est naturellement régulée par un ensemble de mécanismes complexes, parmi lesquels :

  • l'existence de récepteurs sensibles à la pression et au volume sur certains vaisseaux sanguins, comme l'aorte ;
  • le système hormonal, qui agit sur le volume sanguin et donc sur la pression (par exemple en éliminant l'eau via l'urine) ;
  • des molécules diverses qui entraînent la constriction ou la dilatation des vaisseaux ;
  • l'élasticité des vaisseaux.

Variations de la pression artérielle

La pression artérielle peut varier sous l'influence de certains facteurs, comme :

  • l'âge (les vaisseaux sont moins élastiques) ;
  • le stress ou l'anxiété ;
  • la grossesse ;
  • la consommation de sel ;
  • l'activité physique et le sport ;
  • la consommation d'alcool et de tabac.
Lire l'article Ooreka